lundi 3 septembre 2007

Road-trip - day 1

Voilà le début de la grande épopée fantastique !

La location de la voiture se passe plutôt facilement, les vérifications sont sommaires (présenter mon permis de conduire et ma carte bancaire a suffit). Il y a eu un surcout par ce que je n'ai pas 25 ans, mais le type m'a fait un rabais de 10%, ce qui fait qu'au final le surcout a presque été réduit à 0.

La plus petite voiture qu'ils étaient capable de me louer a été une Toyota Corolla, 5 portes et bien entendu : automatique ! Arrivé dans la voiture, j'ai mis quelques secondes à trouver comment démarrer et sortir du parking... et au moment de l'arrêter j'ai du mettre 5 min à trouver comment on pouvais retirer la clé ! (il faut se mettre sur la position "parking" du sélecteur de vitesse). Le manque d'embrayage m'a un peu dérouté au début, et quand tu te trompe de pédale et que tu enfonces à fond le frein, ça fait une petite secousse (heureusement que c'était à un moment où j'allais m'arrêter à un feu).

Une petite photo de la voiture, la classe !

Après une sortie de Québec un peu difficile, je me dirige vers la route 138... et commence à rouler. Mon objectif de la journée : atteindre Baie-Comeau, une ville à plus de 400 km de là.

Les routes du Québec sont loin d'être aussi bonnes que nos autoroutes françaises (le froid de l'hiver y est peut-être pour quelque chose... à moins que ce soit leurs énormes camions). La vitesse y est limitée à 90 km/h, même sur les portions 3x3 voies à terre-plein central ! J'ai croisé quelques petites portions limités à 100 km/h, mais c'est vraiment le maximum !

La route 138 longe le Saint-Laurent est est surnommée "La route des Baleines". On croise des tas de pub pour des bateaux d'exploration mais la vue est souvent magnifique !

Un peu avant Tadoussac (ville à peu près au milieu du trajet) la route s'arrête subitement et il faut prendre un Bac pour traverser la rivière Saguenay, énorme rivière qui se jette dans l'immense Saint-Laurent à cet endroit là.
Rivière Saguenay, prise depuis le Bac

La suite du voyage se fait tranquillement, un arrêt dans un Subway me permet de me restaurer et de faire une petite pause. J'arrive enfin à Baie-Comeau ! Le voyage aura duré 6h !

La ville de Baie Comeau est séparée en 2, un secteur résidentiel et un secteur industriel. Sa grande particularité est peut-être la densité de station service présente là-bas, j'en ai compté au moins une vingtaine sur le premier kilomètre !

La suite au prochain épisode !

3 commentaires:

Julien a dit…

Sympa le road-trip ! J'espère que tu as prévu une étape à New-York, finalement, c'est pas si loin depuis làbas !

A bientot, Julien (T164 pour vous servir)

Pierre a dit…

Et non, je n'ai pas pu aller à New-York (qui n'est effectivement pas très loin pour les normes de distances Américaines), j'ai décidé de privilégier la visite du Québec, car je pense que j'aurais l'occasion d'aller à New-York plus tard.

Marjo a dit…

moi je sais pourquoi les routes elle sont pourries --> c'est à cause des cariboux qui défractent tout en passant ; )